La baisse généralisée des cas actifs de Covid dans les villes de la Marina Alta

Les chiffres prometteurs de la Marina Alta concernant les infections au COVID

 

Les 3/4 des villes de la région n’ont qu’un seul cas actif de COVID, comme Pego et Pedreguer, ou même aucun, comme c’est le cas de Verger alors que c’était l’un des foyers les plus inquiétants cet été.

Il y a également 8 autres villes qui sont sur la bonne voie:

Denia, qui comptait 233 cas actifs, n’en compte plus que 10.
Javea / Xabia est passée de 68 à 5.
à Ondara, les cas actifs sont passés de 26 à 4.

 

Sauf revirement de situation, il semblerait que la Marina Alta ait le droit de rêver de revenir à la situation de la fin de l’état d’alerte, lorsque l’incidence du coronavirus était pratiquement nulle.

Aujourd’hui (mi-octobre) ce sont 25 villes de la Marina Alta qui ont déjà atteint ou qui sont sur le point d’atteindre la même situation, c’est-à-dire de n’avoir aucun ou qu’un cas actif survenu lors des 15 derniers jours, ce qui marquent l’incidence réelle de l’épidémie.

 

Parmi les villes actuellement à zéro, le cas de Verger est significatif, car à la fin août, cette ville était l’une des principales sources d’infection dans la Marina Alta.

D’autres villes comme Xalo, Orba ou Benitachell n’ont plus d’infection active, et d’autres villes comme Pego, Pedreguer et Els Poblets n’ont qu’un seul actif.

Il y a 8 villes qui enregistrent plus d’un cas actif et qui ont réussi à fortement faire baisser le taux d’épidémie. L’exemple le plus marquant est celui de Denia, qui était la ville la plus touchée par le Covid et qui reste toujours celle qui compte le plus de cas actifs (même si ces cas sont faibles): elle ne compte plus que 10 cas actifs, ce qui n’est rien comparé aux 233 cas qui ont été ajoutés au début septembre (ce chiffre s’est donc réduit de 95% en quelques semaines).

D’autres municipalités ont procédé à des réductions similaires:

Javea / Xabia a accumulé 68 cas actifs et n’en compte plus que 5 aujourd’hui.

Il en va de même pour Calpe qui est passé de 34 cas actifs à 4, et pour Ondara qui est passé de 26 à 4.

Il s’agit donc d’une baisse généralisée pour la région de la Marina Alta qui est passée de 403 cas actifs il y a un mois à 39 aujourd´hui.

 

Espérons maintenant que ces chiffres restent aussi bas que possibles d’ici à la fin de l’année.