reforestation suite à l'incendie de 2016

   La mairie de Xàbia (Javea) reboisera de petites zones de la Granadella avec des arbres indigènes plus résistants au feu.
   Cette semaine commence une nouvelle phase dans le projet de récupération du parc naturel de la Granadella, qui a été touché par un incendie grave en septembre 2016, qui a brûlé 812 hectares.
Suivant un plan similaire à celui qui a déjà été mis en œuvre à La Plana, le ministère de l'Environnement a choisi de faciliter les conditions qui favorisent la régénération naturelle dans la plupart des sols et de repeupler de petites zones spécifiques avec des espèces indigènes plus résistantes au feu, comme la caroubier ou les oliviers sauvages, rétablissant ainsi le paysage agraire. Ce processus, coordonné par la municipalité durera jusqu'à l'été.
   Les travaux ont été initiés par le Conseil Municipal quelques jours après l'incendie et ont impliqué le Département Régional de l'Agriculture, le Conseil Provincial d'Alicante et le Ministère de l'Agriculture. La stratégie arrêtée lors des réunions techniques des quatre administrations implique un investissement de près d'un million d'euros: 400 000 euros apportés par Xàbia, 250 000 euros par le Conseil provincial, 200 000 par la Generalitat Valenciana et 150 000 par l'État.
   Aux investissements des administrations, il faut aussi ajouter la conscience sociale qui a débouché sur des dons d'entreprises et d'associations, en plus de la contribution de centaines de personnes via l'achat des calendriers solidaires.

   Le maire de Xàbia (Javea), celui de Poble Nou de Benitatxell (Benitachell) et le directeur général de la prévention des incendies de forêt de la Generalitat Valenciana ont examiné aujourd'hui les zones forestières après la restauration environnementale des terres et des accès à la Granadella, la restauration des sols, les travaux de lutte antiparasitaire, en plus de l'enlèvement des pins morts après l'incendie.
   Les responsables municipaux ont rappelé les moments difficiles vécus lors de l'incendie et les problèmes liés au démarrage du projet de reforestation. Depuis l'hiver dernier, la région a subi plusieurs épisodes de pluies torrentielles qui ont causé des coupes d'arbres, des écoulements importants, des cendres et l'accélération des processus érosifs dans les zones brûlées.

   Cependant, la Granadella commence à montrer des symptômes de récupération, avec une garrigue qui commence à verdir à nouveau.